Quelles sont les épices incontournables de la cuisine maghrébine ?

Quelles sont les épices incontournables de la cuisine maghrébine ?

La cuisine maghrébine est un paradis pour les gourmands puisqu’elle est une gastronomie méditerranéenne avec des influences d'origine arabe, juive, berbère même encore de l’Asie et de l'Afrique subsaharienne. Savoureuse et diversifiée, elle est constamment préparée tout autour des ingrédients frais et de bonne qualité pour que chaque bouchée soit une invitation au déracinement et aux retrouvailles gustatives insolites. La cuisine maghrébine est inséparable de ses épices, pour se lancer dans la préparation de ces recettes, il faut en premier lieu garnir son tiroir d'un certain nombre d'ingrédients primordiaux.

Le cumin ou "kamoun"

C’est l'épice la plus recommandé dans la cuisine maghrébine. En graines ou en poudres, il assiste à aromatiser le goût des plats préparés comme les tajines et le couscous. Sa particularité est l’apport d’un goût chaud et épicé aux plats. Il est recommandé de l’additionner en fin de cuisson.

La coriandre ou le "persil arabe"

Très utilisée dans la préparation des soupes, les bouillons maghrébins, les tajines et les boulettes de viande hachée. Il est préférable d’utiliser la coriandre fraîche qui favorise une saveur plus agréable que sa version sèche ou en graines. 

Le gingembre ou "Chkinjbir "

Dans son état frais, séché ou même lorsqu’il est réduit en poudre, il est à la fois désaltérant, piquant et poivré. Il peut être associé avec le sucré qu'avec le salé, également connu par ses actions anti-inflammatoires et la lutte contre l’obésité. Parmi les plats exotiques réalisés avec, on peut citer la Tajine de poulet au gingembre.

Le Paprika ou "Felfla hloua"

Originaire de Hongrie, il est apprécié pour sa couleur et son goût agréable peu sucré et doucement amer. Il vous permet d’intensifier vos plats avec une touche parfumée et peu épicée sans redouter la flambée du piment.  Personnalisez vos entrées et appréciez le paprika dans les salades de poivrons tel que « le Fefla ».

Le poivre noir ou "Ibzar"

Présent en aspect gris, blanc et noir, Il est utilisé dans la quasi-totalité des recettes maghrébines. Il est recommandé d’éviter le poivre vendu en poudre car il peut vite perdre son parfum. Un meilleur poivre mérite d’être mouliné au moment de son utilisation.

Le curcuma ou "Kharkoum"

Récolté et séché en Asie du Sud puis réduit en poudre dans les régions maghrébines pour garder toutes ses saveurs. Utilisable en tant que colorant alimentaire, il ajuste l'acidité de certain aliment et parfume les soupes, tajines et couscous. Possédant plusieurs vertus thérapeutiques et médicinales (anti-inflammatoire, antioxydant), il diminue les troubles digestifs en éliminant l'acidité gastrique.

La canelle ou "Karfa"

La reine des épices, elle est réservée spécialement pour la recette sucrée afin d’embellir la saveur des biscuits, gâteaux, desserts lactés et certaines glaces. Tout comme elle est utilisée pour les recettes salées afin d’embellir le parfume de la pastilla et la décorer, aussi les plats de curry et les tajines. 

L'ail ou "Touma"

Il relève le goût et favorise la digestion. Surnommé par « l'antibiotique des pauvres », il améliore la circulation sanguine. Associé avec la tomate, ils participent à la préparation de l'une des recettes maghrébines les plus connues : les aubergines Zaalouk.

Les clous de girofle ou "Kronfel"

Ils ont une saveur à la fois piquante, tenace et âcre. Amplement appréciés, ils embellissent parfaitement la saveur des autres épices qui leur sont associées et ils sont idéals pour la cuisson du riz et du poisson.

Le safran "Saafrane beldi"

C’est l'épice qui valorise avec de l'or. En poudre ou en filaments. Ils sont utilisés pour les viandes cuites, les riz et les soupes en donnant aux plats une saveur forte appréciée et une couleur typique.